TLMFMC - Formation Médicale Continue - Développement Professionnel Continu
  • Dossier :
  • Specialité :
  • Auteur :
  • mots clés :

Diabète et digital santé

  • Diabète et digital santé
  • Numéro TLM : 106
  • Date : 04/02/2017
  • Les chiffres alarmants du diabète —3,5 millions de personnes touchées en Fance dont peut-être jusqu’à 800 000 qui s’ignorent—imposent la recherche tous azymuts de solutions pour endiguer sa propagation. l’essor du digital santé propose des outils ingénieux qui responsabilisent le patient,condition sine qua non pour une prise en charge efficiente…
     
    Pas moins de 366 millions de diabétiques recensés dans le monde, et ce chiffre est en constante progression dans les pays développés : c’est ce qui ressort des données récentes de l’OMS. En France, le diabète touche 6% de la population, soit près de 3.5 millions de personnes parmi lesquelles 500 000 à 800 000 cas qui s’ignorent. Des prévisions alarmantes, l’OMS estimant que le nombre total de décès par diabète devrait augmenter de plus de 50% dans les 10 années à venir. Des chiffres qui invitent à réfléchir d’autant que, une fois installé, le diabète est une maladie dont la sévérité des complications est pour le moins inquiétante (amputation, infarctus du myocarde, AVC). Sans compter l’impact économique : en 2011, le coût du diabète s’élevait en France à 17,7 milliards d’euros, soit 10 % des dépenses globales de santé. Au regard de la multiplicité des impacts, les nouvelles technologies se révèlent aussi précieuses qu’utiles. Entre autres outils à ce jour utilisés, les sites, les applications mobiles, les serious games, les objets connectés, les communautés virtuelles et la télémédecine.
     
    Les solutions connectées, orientées vers la prévention (auto-mesure de la glycémie, calcul automatisé des doses d’insuline) et une prise en charge plus rapprochée grâce à des applis mobiles, permettent de transmettre en temps réel mesures et informations au médecin traitant. Ce dernier peut dès lors suivre à distance le diabète de son patient et lui préconiser ou rectifier le traitement à suivre. Pour le patient, ces objets proposent des conseils (alimentation, activité physique…) et donnent la possibilité de suivre son taux de glycémie en temps réel et de calculer la dose d’insuline à injecter en cas de diabète de type I. Et grâce au cloud, le patient a accès à l’historique de tous ses relevés et peut partager ces données avec son médecin. Au final, ces outils connectés apportent un avantage considérable en matière de prévention. Si ce nouveau modèle de soin dématérialise en partie la relation médecin/patient, bouleversant sa forme traditionnelle, il faudra  patienter quelque temps encore pour apprécier pleinement la valeur de ce changement.   
    Frédérique Guénot
     
    Découvrez notre sélection d'applis Diabète: 
     
                  Diabeo                     Gluci-Chek
     
           Diabeo            Gluci-Chek : calculer les apports en glucides sur mobile
     
     
     

     

  • Le plébiscite des applis - Auteur : Frédérique Guénot
  • Suivre sa maladie à la trace… - Auteur : Frédérique Guénot
  • L’info à la source - Auteur : Frédérique Guénot
  • Télémédecine : un suivi à distance qui a fait ses preuves… - Auteur : Frédérique Guénot
  • Ludiques et pédagogiques - Auteur : Frédérique Guénot

La Robotique médicale

  • La Robotique médicale
  • Numéro TLM : 105
  • Date : 01/11/2016
  • Sécurité et performances
    En quelques années la robotique médicale est devenue l’un des paramètres fondamentaux du monde de la santé. Tous les domaines sont concernés : elle intervient au niveau de la formation, elle accompagne déjà nombre de professionnels de santé, et elle s’est taillé une place de choix dans le traitement avec la révolution en cours dans les techniques de remplacement d’organes ou de membres artificiels. Quel qu’il soit, le robot médical articule une structure mécanique et motorisée avec une interface homme/machine, des instruments, des composants électroniques et un logiciel. Son objectif principal est de potentialiser les capacités de l’opérateur comme de la machine avec pour objectif des performances inaccessibles par un seul des deux. Ces robots ne remplacent donc pas la main humaine, ceux utilisés en chirurgie servent à rendre possibles des opérations qui ne l’étaient pas auparavant ou à faciliter des interventions complexes plutôt qu’à les automatiser. Mais d’ores et déjà on peut prédire, sans grand risque de se tromper, que la chirurgie de demain en sera transformée de fond en comble, d’autant que les robots répondent au besoin d’une meilleure sécurisation, exprimé avec une exigence croissante par les patients. Ce dossier TLM dresse un panorama prospectif d’une révolution qui, au-delà du caractère spectaculaire de ses réalisations actuelles, n’en est encore qu’à ses balbutiements. 
    Dominique Noël
    Coordinatrice du dossier TLM
     
  • Le robot, meilleur ami du médecin...et du patient - Auteur : Diane Cacciarella
  • La troisième main du chirurgien - Auteur : Frédérique Guénot
  • Le nouvel office de la robotique médicale - Auteur : Frédérique Guénot

Les Enjeux de l'open data

  • Les Enjeux de l'open data
  • Numéro TLM : 103
  • Date : 09/05/2016
  • L’Open data en questions Depuis quelques temps les termes « big data » et « open data » s’invitent dans nos vies au travers des médias, réseaux sociaux, conversations, etc. Ils semblent cliver les opinions : les pessimistes, certains que Big Brother s’immisce dans nos vies, annihilant nos libertés fondamentales ; et les optimistes, convaincus qu’il s’agit là d’un des plus grands pas réalisés par l’homme et qui va permettre à la science de telles avancées que ces mots ouvrent le champ de tous les possibles. Les termes employés parlent d’eux-mêmes —gisements, exploitation, etc.—, chacun s’accordant à dire qu’il s’agit d’une telle mine que le big data peut être qualifié de nouvel or noir, d’aujourd’hui et de demain. IBM, par exemple, revendique le fait d’agréger les données de santé de 300 millions de patients à travers le monde avec ses différents rachats dans ce secteur. En 1998 les recherches sur Google s’élevaient à 10 000 par jour, en 2013 les chiffres quotidiens se situaient autour de 4 milliards. C’est dire quels en sont les enjeux, les convoitises, mais également combien cet or noir peut-être facteur de progrès lorsqu’il est manié avec quelques précautions. Plus simplement, qu’est-ce que le big data ? Une compilation de millions de données stockées sur des serveurs informatiques ; une source, des gisements, oui, à condition de savoir les traiter, les analyser, qu’elles puissent apporter la valeur de la preuve. Car cette masse de data n’est intéressante que pour qui sait exploiter la richesse de son potentiel. Grâce à l’avènement de la e-santé et à l’analyse presque en temps réel d’un volume considérable de données, les experts estiment que nous allons passer de l’ère du curatif à celle du prédictif . Aussi le big data Santé entraîne-t-il une multitude de questions : • Est-ce compatible avec l’éthique et le secret médical ? • Comment anonymiser ces données ? Comment être certain qu’elles le restent ? • Le lieu géographique de l’hébergement des données, voire d’une souveraineté numérique ? • Liberté et ouverture de l’accès aux données ? • Qui en sont les pourvoyeurs ? • Que va-t-on en faire ? • Nécessité de transformer ce flux en information et comment ? • Les données numériques publiques ou privées sont-elles ou pas un bien commun auquel nous devrions avoir librement accès ? C’est tout l’enjeu des questions autour de l’open data auxquelles ce dossier spécial de TLM tente d’apporter quelques réponses. Big data et open data ne font que commencer à appartenir à notre vie quotidienne. Sans doute pour longtemps… Dominique Noël, présidente du Festival de la Communication Santé et coordinatrice du dossier TLM

     

  • Nos données santé en accès libre… - Auteur : Diane Cacciarella
  • Une source intarissable pour la recherche - Auteur : Diane Cacciarella
  • La Santé des Français à l’ère du big data - Auteur : Frédérique Guénot
  • L’open data à la recherche de son point d’équilibre - Auteur : Frédérique Guénot