TLMFMC - Formation Médicale Continue - Développement Professionnel Continu

Toutes les formations médicales continues (FMC)
Tout le développement professionnel continu (DPC)

CLIQUEZ ICI
tlmFmc
  • Association médicale Vallée de Caux (Fmc et Groupe de pairs)

  • Date :
  • 09/09/2012
  • Région :
  • HAUTE-NORMANDIE
  • Département :
  • Seine-Maritime
  • Ville :
  • St-Victor-l'Abbaye
  • Téléphone :
  • 0235323062

Parvenir à un contenu et une forme pédagogique consensuels

Après une longue existence informelle, Caux Vallée FMC a été officialisée en 2007 « pour se mettre en accord avec les réformes prévues par le législateur en matière de formation continue et d’évaluation des pratiques », explique le Dr Philippe Lainé. Force est pourtant de constater que le dépôt des statuts en préfecture n’a rien changé à l’organisation efficace de cette paisible structure normande rassemblant des « vieux amis tous spécialistes en médecine générale ». « Nous sommes peut-être un peu plus structurés qu’avant, relève le président, mais dans les faits nous continuons comme avant de nous réunir une fois par mois (le jeudi) dans l’Auberge du village de Val-de-Sâane. » Une occasion pour la quinzaine d’adhérents de se retrouver autour d’un sujet choisi en toute collégialité. « La plupart du temps, les thématiques sont traitées par un spécialite du CHU de Rouen ou de l’hôpital de Dieppe mais nous faisons également appel à des confrères de ville », indique le Dr Lainé. Et pour s’assurer que les experts répondent aux attentes de l’auditoire, chaque sujet est soigneusement préparé : l’adhérent en charge de l’animation communique sur les aspects qu’il souhaite voir apparaître dans l’exposé de l’intervenant et ce dernier expose les domaines dans lesquels ses confrères généralistes commettent le plus d’erreurs afin de parvenir à un contenu et une forme pédagogique consensuels. Très à cheval sur l’interactivité, le président veille à ce que les topos se déclinent à partir d’un cas pratique, soient entrecoupés de questions et se terminent par une discussion à bâtons rompus. Et parce qu’il fait bon vivre en Normandie, ces échanges se clôturent toujours par un bon repas… en toute convivialité.

Sandra Franrenet

TLM 84 - Juin 2011