TLMFMC - Formation Médicale Continue - Développement Professionnel Continu
> Retour à la présentation du Dossier 110
  • S’inspirer des expériences étrangères

  • La Télémédecine en marche

    Surveillance à distance de la dialyse, analyse de résultats dermatologiques et transmission de résultats d’analyses biologiques : telles sont quelques-unes des mesures du programme conçu en Norvège à l’attention des populations du Grand Nord. Des mesures qui font suite à la création, en 1978, du Centre national de recherche et d’expertise sur les soins intégrés et la télémédecine en lien avec l’hôpital universitaire de Tromsø, ce dernier permettant aux patients d’effectuer des téléconsultations avec des spécialistes. Autre initiative, celle du Canada au début des années 90 avec des programmes de télémédecine destinés aux populations du nord du pays ou en zones insulaires. Les gouvernements du Nouveau Brunswick et du Québec ont ainsi mis en place des téléconsultations dans les principales disciplines médicales et des actions de télésurveillance dans le domaine cardiaque. Aux Etats-Unis ensuite, la télémédecine prend place dans les organisations particulières, intégrées et protocolisées sur le plan médical. La Veterans Health Administration1 a mis en place trois plateformes nationales en offrant un accès à 44 spécialités médicales dont la psychiatrie, la radiologie, l’endocrinologie et la neurologie, ainsi que des services d’urgence et de soins intensifs à distance. La première plateforme de télésanté clinique utilise la vidéoconférence interactive pour examiner, traiter et prodiguer des soins à distance. La seconde coordonne l’hospitalisation à domicile ou les services de soins infirmiers à domicile pour soigner maladies chroniques, obésité et traumatismes crâniens. La troisième plateforme enfin, est dédiée aux consultations « asynchrones » et permet de stocker des informations en vue d’une évaluation clinique détaillée par des spécialistes. Si le nombre de consultations en télésanté déclaré par la VHA s’élevait à 2,1 millions en 2014, il a été multiplié par huit entre 2009 et 2015, date à laquelle 95% des patients déclarent être satisfaits des soins.

     

    F.G.

    1. Structure de 8,8 millions d’anciens militaires et de membres de leurs familles.

> Retour à la présentation du Dossier 110
  • Ce dossier est composé de 6 Articles