TLMFMC - Formation Médicale Continue - Développement Professionnel Continu

Toutes les formations médicales continues (FMC)
Tout le développement professionnel continu (DPC)

CLIQUEZ ICI
tlmFmc
  • Afrem (Association de formation, de recherche et d'épidémiologie médicale) (Agréé FMC)

  • Date :
  • 09/09/2012
  • Région :
  • ILE-DE-FRANCE
  • Département :
  • Seine-et-Marne
  • Ville :
  • Chelles
  • Téléphone :
  • 0164210030

La formule motivante : un petit groupe autour de réunions interactives

Médecins généralistes, spécialistes, l’Association médicale de formation, de recherche et d’épidémiologie médicale (AFREM) réunit une vingtaine d’adhérents et ce depuis près de trente ans. Tous exercent au nord de la Seine-et-Marne, dans un rayon de quelques kilomètres autour de Chelles. Le premier mercredi de chaque mois, le groupe organise donc une soirée de FMC animée par un spécialiste extérieur. « Selon l’intervenant, le thème peut être traité sous forme d’exposé entrecoupé de ques­tions/réponses ou alors sous la forme d’un exposé suivi de cas particuliers rencontrés par chacun des membres, précise le Dr Alain Lebon, président et fondateur de l’association en 1981. Une fois par an, nous organisons aussi une session dédiée aux cas cliniques de médecine interne que nous traitons sous forme de staff, avec un jeu de questions/réponses et une discussion très ouverte. »

Nouvelles MST, problèmes de dysthyroïdie, maladies inflammatoires de l’intestin, l’association s’efforce de traiter des pathologies courantes, pour répondre aux problèmes rencontrés au quotidien. Chaque participant quitte ainsi la réunion avec une synthèse des points abordés au cours de la soirée. « Dans l’idéal, nous aurions aimé avoir plus d’adhérents, confie le Dr Lebon. Le problème, c’est que lors des grandes réunions de FMC que nous organisions autrefois, la plupart des médecins s’endormaient. L’avantage du petit groupe, c’est que les réunions sont très interactives et que chacun peut poser les questions qu’il souhaite. Et nous arrivons quand même à motiver certains jeunes médecins : mes internes ou mon remplaçant, par exemple, sont très assidus ! » Par ailleurs, l’association organise également des séminaires de deux ou trois jours, sur un thème particulier. « Nous aimerions pouvoir en mettre sur pied plus souvent, poursuit le Dr Lebon. Malheureusement cela nécessite beaucoup d’investissement et d’organisation en terme de logistique et cela reste assez coûteux puisque nous ne bénéficions d’aucune aide extérieure… » Le dernier séminaire mis en place portait ainsi sur la cancérologie.

Ariane Langlois

TLM 84 Juin 2011